Nouveautés | Promotions 2019

FASM : « Nous travaillons dans des conditions très difficiles »

FASM : "Nous travaillons dans des conditions très difficiles"

FASM : « Nous travaillons dans des conditions très difficiles »

ALGER – La nouvelle composante de la Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) s’est avouée incapable d’appliquer son plan d’action pour 2019-2020, essentiellement à cause des « importantes » dettes laissées par l’ancien bureau et le refus du président sortant de procéder à la passation de consignes avec son successeur Karim Ben Hamiche, s’est plaint ce dernier.

« Outre les importantes dettes laissées par l’ancien bureau et que nos créanciers commencent à réclamer avec insistance, le président sortant Amir Benamar, qui a occupé ce poste par intérim, a refusé de procéder à la passation de consignes et tout cela complique sérieusement notre tâche dans l’application du plan d’action pour la période 2019-2020 », a expliqué à l’APS Ben Hamiche.

« Aussi longtemps que je n’aurai pas officiellement pris mes fonctions en tant que nouveau président de la FASM, je ne pourrai pas travailler dans de bonnes conditions », a-t-il pesté.

Sur le court terme, le plan d’action de Ben Hamiche comporte, entre autres, l’ouverture de trois écoles pour jeunes talents sportifs en moto, moto-cross et karting.

Concernant les dettes cumulées, Ben Hamiche a indiqué qu’elles s’élèvent à « 19 millions de dinars », en précisant que l’ancien bureau qui a dirigé la FASM par intérim après le décès tragique de l’ancien président Chihab Baloul, a dépensé « 47 millions de dinars ».

Lire aussi : Fédération algérienne des sports mécaniques : Karim Benhamiche, nouveau président

L’Assemblée générale extraordinaire de l’instance (AGEx), tenue en février dernier, avait d’ailleurs rejeté à l’unanimité les bilans moral et financier.

Ben Hamiche a assuré que les membres du nouveau bureau ont épongé certaines dettes de leur propre poche pour permettre à l’instance de fonctionner normalement, notamment en réglant les factures d’électricité et de téléphones restées longtemps impayées au niveau des deux sièges dont dispose la FASM dans le quartier de Télemly, sur les hauteurs d’Alger-centre.

« C’est une vraie course contre la montre à laquelle nous nous livrons actuellement pour régler ces problèmes, tout en essayant de récupérer le matériel qui se trouve encore chez deux membres de l’ancien bureau, à savoir un grand chronomètre offert par la Fédération internationale de l’automobile, 350 appareils GPS et une vingtaine de motos », a-t-il détaillé.

De son côté, le premier vice-président Fethi Benaïssa a révélé que la FASM espérait récupérer également un véhicule 4×4, des groupes électrogènes et un certain nombre de téléphones satellite « qui se trouvent toujours en possession de membres de l’ancien bureau ».

Dans un autre registre, Ben Hamiche a dénoncé le comportement de l’ancien président par intérim qui, selon lui, « a illégalement retiré une invitation de la boîte mail de la FASM pour participer à un congrès des sports mécaniques au Moyen-Orient, tenu dernièrement au Koweït ».

Source : APS.DZ

Crédit photos : APS

Abonnez-vous à notre chaine Youtube pour voir nos essais « Motos » & « Scooters » !
– Voir tous nos essais : https://goo.gl/fVRfhK
– Partagez et abonnez-vous : https://goo.gl/ot9kJe

A propos de Redaction

Nous vous informons des actualités locales, du prix du neuf et des promotions. Nous publions aussi les fiches techniques et les vidéos sur le sujet du Scooter, de la Moto et du Quad en Algérie ! Si, vous avez des informations sur ces thèmes ? N'hésitez pas à nous joindre par mail !

A lire aussi :

Vidéo Harley Battle of The Kings 2019 : "and the winner is...?"

Vidéo Harley Battle of The Kings 2019 : « and the winner is…? »

C’est au salon du 2 roues de Lyon que s’est tenue la finale française de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *