SICM 2016 : Bilan d’une 3ème édition quasi ratée, encore que …

SICM 2016 : Bilan d'une 3ème édition quasi ratée, encore que ...Hier, samedi 26 mars s’est achevé le Salon International des Cycles et Motocycles d’Alger (SICM 2016) organisé par la Safex conjointement avec celui de l’Automobile.

En cette année 2016, il s’agissait là de la 3ème édition de ce salon qui devait être la référence national mais qui connait des difficultés à atteindre cet objectif. L’édition 2014 a été timide mais débordait d’optimisme puis arriva l’édition 2015  avec bien plus d’exposants et un avenir prometteur.

Les raisons de ce démarrage poussif sont multiples mais les principales causes seraient un contexte économique compliqué n’étant pas arrivé à maturité, une méconnaissance absolue de la part des organisateurs du monde de la moto et l’absence d’une organisation des professionnels du secteur.

Et oui, c’est parce que vous organisez le salon de l’automobile qui connait un vif succès que le reste se fera facilement ! N’oublions pas que le secteur de l’auto est super structuré et organisé à l’image des marques présentes sur le marché, de leur association et de leurs médias.

Revenons à notre salon du deux roues. Alors, si on regarde le bilan sur le papier, cette édition est à oublier car dès le début les choses étaient mal goupillées : les concessionnaires ont été démarché (et pas tous) 30 jours avant la date d’ouverture du salon. Pour cette année, nous n’avons pas d’affiche officielle et encore moins de communication spécifique (même le salon du chocolat communique mieux, c’est pour dire ! sans l’intention de dénigrer nos amis chocolatiers) et en surface d’exposition, c’est pas plus de 400 m2 avec en grande partie, une délégation venue de RPC.

Deux mots sur cette délégation constituée d’opérateurs chinois dans le secteur du motocycle qui changent tous chaque année et qui doivent se demander ce qu’ils font dans un espace soit disant dédié à la moto qui n’excède pas celui qui a été consacré aux voitures anciennes et qui se trouve juste en face.

Bref,  nos deux seuls exposants locaux ont été AS Motors et Kymco Algérie. Forte heureusement, en les questionnant, nous terminerons cette publication sur une touche positive car le premier est ravi de cet évènement (c’est logique : il a de la disponibilité et aucun concurrent ! Qui ne serait pas heureux ?) avec le succès qu’ils ont connu avec le AS Motors A9 125 et à en croire le nombre de commandes prises sur le stand.

Et enfin, Kymco qui proposa toute sa gamme de quads composée de pas moins de quatre modèles allant de 90 à 250 cm3 et tous disponibles en 3 coloris au moins (noir, blanc, rouge) [relire notre publication du 19 mars 2016].

Voilà, que dire de plus ? Ils nous restent plus qu’à patienter et à attendre le prochain évènement, le MotoWest 2016 ?

Crédit photo : Scooter-dz

A propos de Mehdi S.

Rédacteur spécialisé 2 roues, je vous propose régulièrement des publications sur l'actualité du Scooter, de la Moto et du Quad en Algérie ! Mon objectif : vous apporter l'information la plus pertinente sur ces sujets. Merci de suivre nos sites !

A lire aussi :

Equipement Moto : focus sur la collection IXON été 2020

Equipement Moto : focus sur la collection IXON été 2020

IXON dont le slogan est “Ride Your Way” est sans aucun doute la marque française …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *